• kipanga

LE MÉTIER DU MOIS : LE GRAPHISTE


Quel est le point commun entre un site internet, un logo, une affiche, un emballage ou un cédérom ? Ils sont tous passés entre les mains du graphiste. Ce spécialiste de la communication élabore l’univers graphique d’un produit, d’une entreprise, et lui donne une identité visuelle. Le graphisme est partout. Que ce soit dans les publicités, les magazines ou encore nos titres de transport, la plupart des objets ayant une identité graphique sont passés entre les mains d’un graphiste. L’image des produits est aussi importante pour les consommateurs, que pour les entreprises qui les produisent. On recensait à peu près 44 000 graphistes en France à la fin des années 2000. Il ne fait aucun doute que leur nombre a augmenté depuis. Et c'est même élargi à d'autres fonctions au regard de la croissance de ce secteur d'activités : webdesigners, motion-designers, designers graphiques ou autres, tous sont des professionnels du graphisme. Le graphiste transforme des idées en images et assure la transmission d’un message vers un public, au travers ses réalisations graphiques (logo, affiche, emballage, site internet, cédérom…). Il identifie et analyse la demande d’un client, puis élabore un concept en rapport avec l’attente de son interlocuteur et le message à communiquer. Ensuite, c'est le travail de l'expert qui opère, de la création de la charte graphique (définition des couleurs, de la typographie, du papier…) à la réalisation (conception et création, exécution et impression). Le graphiste est un créatif, il est par nature curieux et sensible au milieu artistique. Un crayon ou une souris à la main, c’est un excellent dessinateur et il maîtrise les logiciels spécialisés. Il se doit d’être polyvalent et avoir une grande capacité d’adaptation compte tenu de la variété des supports sur lesquels il travaille et pour répondre au mieux à toutes sortes de commandes. Le rythme de travail du graphiste est généralement très soutenu, il faut donc savoir résister au stress. Sa formation : Le BTS design graphique option communication et médias imprimés* ou le BTS design de communication espace et volume*. Il peut être complété par le DSAA design et création numérique de l’école Estienne, à Paris. Les diplômes délivrés par les écoles d’art sont généralement très prisés et très sélectives (12 places seulement dans le DSAA de l’école Estienne, par exemple). Dans tous les cas, les meilleurs graphistes de La Réunion sont chez Studio Kipanga.

22 vues0 commentaire
  • Facebook Basic Black
  • LinkedIn - Black Circle